Depuis 2019, Champs d’Energie est propriétaire d’une des quatre éoliennes du parc de Marchovelette. Retrouvez-ici toutes les informations sur ce projet, mais également sur tous les autres projets éoliens dans lesquels Champs d’Energie s’est impliquée.

Éolienne de Fernelmont

Son histoire

Une demande de permis pour un projet de 4 éoliennes à Marchovelette (puissance totale entre 8 et 13.6MW) a été introduit par EDF-Luminus en 2012. Une série de recours ont été déposés et certaines remarques ont été prises en compte dans le permis définitif accordé par le Ministre Henry le 6 septembre 2013 ; parmi ces modifications on peut citer :

  • des conditions d’exploitation plus restrictives en matière de bruit ou d’ombre stroboscopique;
  • l’interdiction de travaux d’aménagement sur les aires de montage et les nouveaux chemins d’accès durant la période de nidification de l’avifaune.

Des mesures de compensation sont également confirmées avec l’obligation de les mettre en œuvre avant la mise en route des éoliennes.

Malgré ces améliorations, un recours en annulation et suspension a été déposé au conseil d’état par quatre riverains de Cognelée et Warêt-la-Chaussée. Ce projet s’est trouvé donc à l’arrêt temporairement.  Début 2017 le Conseil d’Etat a toutefois rejeté la demande des opposants.

Entretemps, le promoteur avait décidé de relancer un nouveau projet pour satisfaire aux nouvelles conditions sectorielles.  La réunion d’information préalable s’est tenue le 28/09/2015. Une autre réunion importante s’est tenue le 20/04/2016 pour permettre aux citoyen·ne·s de prendre connaissance de l’étude d’incidence environnementale. Cela a permis au bureau d’études CSD et EDF-Luminus de répondre aux questions des participant·e·s.

Une nouvelle demande de permis a été déposée par EDF et l’enquête publique a eu lieu en juin 2016. Le permis d’environnement a été délivré par les fonctionnaires délégués en date du 31 octobre 2016. Le permis a été confirmé par le Ministre le 1er Mars 2017 ; il était libre de tout recours. Le comité d’investissement d’EDF a validé donc le projet le 18/07/2017.

Entretemps, la commune de Fernelmont a souhaité favoriser la participation citoyenne dans ce projet. Cela s’est concrétisé par la création de la coopérative « Champs d’Energie ». Fin août 2017, la commune  décide de prendre des parts dans la coopérative. Le but poursuivi était alors d’acquérir l’une des 4 éoliennes prévue sur le site de Marchovelette.

La construction a débuté à l’automne 2017 avec l’aménagement des voiries. Les fondations ont commencé en avril 2018. Le 13 juillet, les 4 éoliennes étaient montées et le 15 octobre 2018 elles ont été raccordées au réseau électrique. Les compteurs ont été ouverts le 20 novembre 2018 et après une série d’essais, l’exploitation industrielle a démarré. EDF a alors proposé à Champs d’Energie d’acheter l’éolienne N°1, comme convenu dans des accords préalables.

Données techniques

Puissance: 3,5 MW
Énergie produite: 1.800 ménages
CO2 économisé: 3.800 Tonnes / an
Localisation: Marchovelette
Avancement: Éoliennes en fonction
Date de mise en service: Fin 2019
Investissement total: 4.200.000€
Investissement citoyen: 900.000 € de fonds propres 

Répartition de l’investissement entre les partenaires:

L’achat de l’éolienne par Marchôvent

Champs d’Energie a proposé de racheter l’éolienne à EDF Luminus. Elle a créé ce que l’on appelle une (SPV = Special Purpose Vehicle), la SA Marchôvent le 11 juin 2018.

Un énorme travail s’en est suivi, dont la création du montage financier et contractuel du projet éolien Fernelmont II. Un partenariat a été mis en place avec les coopératives citoyennes de Nosse Moulin (Gembloux) et HesbEnergie (Orp-Jauche) ainsi qu’avec la Commune de Fernelmont.

Ce sont d’abord Nosse Moulin et HesbEnergie qui ont intégré Marchôvent. Ils ont été rejoints le 5 octobre 2018, date à laquelle une augmentation de capital a été actée pour prendre en compte la participation de la Commune de Fernelmont. Au final donc la société est détenue à 52% par Champs d’Energie et 3 partenaires avec chacun 16%. (Hesbenergie, Nosse Moulin et la commune de Fernelmont).

Parce que la participation dans le capital de Marchôvent ne suffisait pas à couvrir le montant de l’achat de l’éolienne, il a été nécessaire de rechercher et finaliser un financement bancaire. Conformément à la volonté exprimée lors de l’AG de Champs d’ Energie du 28mai 2018, le choix s’est porté sur une banque éthique, en l’occurrence TRIODOS. La banque a donc financé le projet à hauteur de 3,4 millions € ; les actes notariés ont été passés le 11 juillet 2019.

Lors de l’Assemblée Générale extraordinaire de Marchôvent du 5/04/2019, les partenaires ont procédé à la signature :

  • du pacte d’actionnaires;
  • du transfert des droits de développement du parc éolien;
  • de la convention prestation de services Marchôvent;
  • de la convention de prêt subordonné;
  • de la convention de crédit avec la banque;
  • de la nomination d’un administrateur représentant la commune de Fernelmont.

Enfin, il a également fallu valider le prix de vente de l’électricité pour 2020, signer les contrats de vente d’électricité, des Certificats Verts et des LGO (certificats de garantie d’origine). Ont été également finalisés les contrats d’assurance et de supervision.

Pour assurer le suivi du projet, les partenaires se réunissent régulièrement en Conseil d’administration.

Les premiers résultats

La production cumulée de l’éolienne pour l’année 2019 est d’environ 6.000 MégaWatts heure. La production mensuelle pour la période 05/2019 – 04/2020 est présentée dans la figure ci-dessous.

Le niveau de production subit les variations saisonnières attendues. La production est un peu meilleure que prévu malgré les pannes qui sont intervenues en novembre 2019 et en février 2020.

En termes de revenus, il faut tenir compte de la production d’électricité d’une part, et du prix de vente de cette dernière sur le réseau. Le prix qui a été négocié correspond au niveau moyen du plan financier pour les années 2019-20. L’année 2019 se termine par un solde positif de 35.000 €. Ce bénéfice sera reporté sur l’exercice 2020.

Éolienne de Boneffe

Son histoire

Un projet d’implantation d’un parc d’éolienne dans la plaine de Boneffe a vu le jour il y a de nombreuses années. Après de multiples péripéties, le chantier a démarré en avril 2017. Le permis a cependant été annulé à cause d’un recours au Conseil d’Etat.

La Région Wallonne a accordé un nouveau permis unique le 5 juin 2018. Celui-ci porte sur la construction d’un parc de 9 éoliennes. Une de celles-ci a été ouverte à la participation citoyenne. Elle sera exploitée par la coopérative HesbEnergie en partenariat avec 2 autres coopératives locales : Nosse Moulin et Champs d’Energie.

Ce nouveau permis à fait l’objet lui aussi de nouveaux recours dont un la Défense nationale. Entretemps, l’armée belge a abandonné son recours et le chantier a repris. L’éolienne devrait entrer en service début 2021.

Données techniques

Puissance: 2,2 MW
Énergie produite: 1.500 ménages
CO2 économisé: 2.400 Tonnes / an
Localisation: Plaine de Boneffe, 1350 Orp-Jauche
Avancement: Permis octroyé
Date de mise en service: Début 2021
Investissement total: 3.500.000€
Investissement citoyen: 1.000.000 € de fonds propres 

Répartition de l’investissement entre les  partenaires:

Éolienne de Grand-Leez

Son histoire

Suite à son retrait du projet de Liernu, la coopérative Nosse-Moulin a conclu un accord avec la société Eneco pour implanter 2 éoliennes à Grand-Leez. Celles-ci seront installées à l’ouest de l’autoroute E411, sur le site actuel de l’ULModrome.

Le partenariat établi entre Nosse-Moulin et Eneco consiste en un développement conjoint du projet ; cela veut dire en pratique que les deux partenaires partagent les frais et les risques au même niveau.

Notre coopérative, Champs d’Energie, sera sans doute partie prenante de ce projet.

Une demande de permis a été déposée fin janvier 2021; l’enquête publique est en cours jusqu’au 06 avril.

Votre soutien est essentiel !

Il est important que la voix des citoyens soit entendue. Votre opinion compte, et chacune sera prise en considération par la Commune pour rendre son avis final et par la Région Wallonne pour analyser la demande de permis. Il est donc essentiel de démontrer aux autorités que ce projet citoyen est largement soutenu.

Même si vous n’êtes pas habitant des communes concernées, cela reste intéressant d’envoyer votre avis.

Comment faire ?

Nous avons besoin de 5 minutes de votre temps pour y parvenir :

(1) Téléchargez le modèle de lettre de soutien. Vous pouvez soit utiliser le texte tel quel, soit l’amender avec vos propres observations, soit vous en inspirer. NB: Sur votre courrier doivent clairement figurer vos coordonnées postales, la date et une signature pour être considéré comme valable !

(2) Scannez/photographiez votre texte et renvoyez-le par email à Nosse-Moulin (OU imprimez et déposez-le chez Agricovert dans le bac à courrier de la coopérative avant le 02 avril).

Tous les avis seront ensuite déposés à la Commune de Gembloux et de Eghezée en un seul paquet afin de démontrer l’importance du mouvement citoyen.

Vous voulez plus d’information ? … allez visiter le site de Nosse-Moulin

Données techniques

Puissance: 2 x 3.4 MW
Énergie produite: 6.000 ménages
CO2 économisé: 9.500 Tonnes / an
Localisation: A l’ouest de la E411, sur le site ULModome
Avancement: Demande de permis introduite
Date de mise en service: 2022 ?
Investissement total: à préciser
Investissement citoyen: à préciser

Projets en cours de développement

Eolienne de Saint Germain

L’éolienne devrait être implantée à Libut sur les terres cultivées la société agricole familiale SAGR AGIE, dont trois des enfants habitent la commune d’Eghezée.

En zone à fort potentiel éolien et à proximité de l’autoroute E411, le projet à Saint-Germain s’inscrit entre le projet ENGIE à Dhuy (4 éoliennes autorisées) et le parc ENECO / LUMINUS à Liernu (6 éoliennes, empierrements réalisés) + 2 éoliennes sur l’ulmodrome.

Le mât aura une hauteur de 91 à 95 m et le générateur une puissance maximale de 2,6 Mega Watts.

Les études préalables ont été réalisées et la demande de permis a été introduite en novembre 2020.

Une société sera créée dont le capital sera détenu à 75% pour la famille Agie et à 25% par Champs d’énergie permettant ainsi une participation citoyenne dans le projet.

L’enquête publique pour le projet éolien AGIE s’est clôturée le 4 janvier 2021. La commune a remis un avis négatif et le permis a été refusé par le fonctionnaire délégué.  Un recours contre cette décision a été introduit le 19 mars 2021.

Le projet Storm

Le projet Storm de Courrière où Champs d’Energie envisage de participer à concurrence de 20% dans 3 éoliennes de 180m entre Courrière et Assesse, le long de la E411 – N4 et du chemin de fer. L’enquête publique, suite à la demande de permis, a été lancée mi-juin 2020, juste après le confinement, en accord avec la commune.